Le subjonctif - présent et imparfait

Publié le par Amandine

Le subjonctif présent



I – Les valeurs du subjonctif :


Il peut être employé dans une proposition indépendante ou dans une subordonnée.

  • Dans une indépendante, il peut exprimer :

  • le doute

  • le souhait

  • l'ordre

Ex : quo curram = où faut-il que je courre ?


  • Dans une subordonnée, il peut exprimer :

  • le but, quand il est précédé de ut (pour que) ou de ne (pour ne pas)

Ex : spectatores theatrum [ut videant] veniunt = les spectateurs viennent pour voir des pièces de théâtre.


  • Il peut être employé dans une complétive après un verbe de volonté.

Ex : rogo ut veniat = je demande qu'il vienne.



II – La formation du subjonctif présent :


On utilise le suffixe -e pour les verbes du 1er type suivit des terminaisons du présent.

Attention : Le -a du radical disparaît devant le suffixe.

Ex : am – e – m, -s, -t, -mus, -tis, -nt


Pour les verbes des autres types, on utilise le suffixe -a suivit des terminaisons du présent.

Ex :

habe-a-m (2ème type)

dic-a-m (3ème type)

faci-a-m (3ème mixte)

audi-a-m (4ème type)




Le subjonctif imparfait



I – Formation :

On ajoute à l'infinitif présent du verbe les terminaisons du présent -m -s -ts -mus -tis -nt.

Ex : amarem, haberes, diceret, faceremus, audiretis



II – Traduction :

En français on forme le subjonctif imparfait sur le radical du passé simple. On ajoute à ce radical les terminaisons suivantes : -sse, -sses, -t, -ssions, -ssiez, -ssent.

Ex : que je fusse, qu'il fût, que je naquisse...



III – La concordance des temps :

Le temps de la proposition subordonnée au subjonctif dépend du temps de la proposition principale

  • la subordonnée est au subjonctif présent si le temps du verbe principal est à l'indicatif présent et que les 2 actions sont simultanées.

Ex : Je demande qu'il vienne = Rogo ut veniat


  • la subordonnée est au subjonctif imparfait si le verbe principal est à un temps du passé et si les 2 actions sont simultanées.

Ex : J'ai demandé qu'il vînt = Rogavi ut veniret



IV – Emploi particulier du subjonctif imparfait :

Employé avec la conjonction de subordination cum, le subjonctif imparfait peut exprimer 2 nuances circonstentielles :

  • le temps mêlés à la cause (dans ce cas, on traduit cum par comme),

  • l'opposition (dans ce cas, on traduit cum par tandis que, bien que, alors que, même si)

Publié dans Latin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article