Devenir professeur des écoles

Publié le par Alix et Amandine

Il existe plusieurs débouchés à la suite d'une formation littéraire, de même qu'un bac L peut donner accès à plusieurs types d'études.

Voici néanmoins une fiche explicative répondant à la question :

 

 

"tiens, je me sens l'âme pédagogique, comment faire pour enseigner avec de jeunes enfants ?"

 

 

Le professeur des écoles, c'est...

 

-un enseignant au même titre que les professeurs de collèges ou de lycée

-celui qui accompagne les enfants de la Toute Petite Section (2ans et demi environ) au CM2 (10 ans environ)

-un métier passionnant, polyvalent, mais aussi éreintant et qui nécessite une grande dose de motivation.

 

Comment le devient-on ?

 

BAC----->Licence------->Master+ Concours (CRPE)

 

N'importe quelle filière peut convenir, puisque toutes les matières sont abordées en primaire. Idem pour la licence.

Le master est apparu il y a 2 ans, en remplacement des Instituts de Formation Universitaire des Maîtres.

 

Master...?

 

*Sur 2 ans.

*Chaque université propose son propre "plan d'attaque". De manière générale, on revoit TOUTES les matières, ainsi que les méthodes pour les enseigner.

*Le concours se passe en même temps que le M2. Pour enseigner, il faut avoir validé son master et son concours.

*Un master appelle à l'écriture d'un mémoire. Là encore, les attentes sont variables : il peut s'agir d'un écrit à la suite d'un stage en école, ou bien d'une réflexion poussée sur un sujet (par exemple : la socialisation à l'école..)

*3 stages durant les 2 ans, en école. Les 2 premiers se font plutôt en observation, avec l'aide d'un professeur titulaire. Le 3eme est en classe, l'étudiant affronte seul ses élèves et leur fait cours sur une période donnée. C'est rémunéré.

 

Concours...?

 

Le CRPE se passe en deux volets.

 

1)La phase écrite, ou admissibilité.

Maths, français, Histoire-géo-ECJS et Sciences.

Les sujets vérifient les connaissances des candidats à partir de l'étude de documents ou de questions de mini-synthèses.

Il n'y aucune part de didactique ou de lien avec l'enseignement.

 

2) La phase orale, ou admission

Didactique des maths, didactique du français, agir en fonctionnaire de l'état et façon éthique et responsable + option

 

Cette fois-ci, les candidats sont testés sur leur pédagogie. Ils présentent des activités à faire en classe au jury, sur un thème donné auparavant. La documentation en salle de concours est souvent très limitée, il faut donc avoir en tête un bagage d'exercices ou d'idées... 

L'épreuve "agir en fonctionnaire de l'état" est une nouveauté : durant cet oral, le futur enseignant a préparé une mini-réflexion sur un sujet. Il le présente, puis s'en suit des questions et de la discussion avec le jury : c'est un échange qui vise à analyser le comportement de l'enseignant et sa capacité à agir vite et bien.

Les sujets sont vastes. Cela peut porter sur la coopérative à l'école, l'accueil d'un enfant handicapé en classe, le système éducatif, la gestion d'un conflit entre élèves....

 

Parmi les options : sport (1500m), danse, arts visuels, musique.

Elles sont préparées tout au long de l'année avant d'être présentées au jury.

 

Exemples :

 

Déroulé de l'épreuve de sport :

-une première phase de pratique : courir sur 1500m. Une grille de notation est fournie bien avant. Le temps détermine la note, sur 4 points.

-une seconde phase d'oral : présentation sur sa pratique (son entraînement personnel, comment on pourrait l'organiser en classe....) puis question "à l'aveuglette" : le futur PE doit proposer une séquence sur un thème fourni par le jury.

 

Déroulé de l'épreuve d'arts visuels :

-un oral de 20 minutes en tout. 10 minutes de présentation d'une production personnelle ou d'une oeuvre choisie. L'étudiant n'a pas le droit à ses notes lors de son passage, donc il ne faut pas négliger la préparation.

Suivi de 10 minutes de questions, le jury rebondit sur la production présentée, puis choisit une oeuvre d'un artiste plus ou moins connu. L'étudiant doit "sur le tas" présenter cette oeuvre, et en déterminer des pistes pédagogiques intéressantes.

 

Une fois mon CRPE et mon master en poche, ça se passe comment ?

 

Notre PES (Professeur des Ecoles Stagiaire) est encore, pendant une année, "sur la sellette". Il est régulièrement inspecté et part en formation tout au long de son année. Néanmoins, il commence à enseigner dès l'obtention de son concours et de son master.

Lors des formations, il peut poser des questions à des conseillers pédagogiques et profiter de l'expérience des collègues.

En début de carrière, il est rémunéré environ 1450 euros.

 

Le PE est toujours en formation, même après son année de "noviciat" : cela fait partie de ses obligations que de se rendre régulièrement en stage ou de suivre des "ateliers pédagogiques". De même, en plus de son temps en classe, il assure des heures d'aide individualisée avec ses élèves, il se doit de tenir les parents au courant...

= la journée peut sembler courte, mais une fois la fin des cours effectuée, le travail est loin d'être terminé !

Publié dans Terminale-litteraire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article