La II° République 1848-1851 (prépa)

Publié le par Amandine

I – La république sociale

A) Révolution de février 48

rév parisienne peuple + bourgeois

  1. Le gouvernement provisoire

11 membres : Lamartine, Arago, Ledru-Rollin, Marrast, Louis Blanc...

  • 2 mars 48 : suffrage universel masc pr ho de + de 21 ans

  • lib presse et réunion (y compris religieuse)

  • abolition de la peine de mort politique

  • abolition de l'esclavage ds les colonies

  • garde nationale ouverte à tous et dissolution des compagnies d'élite

  • abolition des châtiments corporels ds la marine

Application du libéralisme politique

  1. Espoir

  • Élan romantique, fraternité (arbres plantés symboliquement ac rubans bleu, blanc, rouge), on pense résoudre la fracture sociale

  • Retour des clubs, journaux, intellectuels (Michelet)

  • Louis Blanc proclame le « droit au travail »

    - Ateliers nationaux pour régler le chômage (# ateliers sociaux en autogestion), les provinciaux montent à Paris pour travailler

    => pour les socialistes pas suffisant car charité

    => pour les bourgeois et la classe dirigeante chômage dangereux, ne durera pas

    - Journée de travail 10h Paris / 11h Province

  • augmentation des impôts de 45cts

  1. Les élections législatives

=> 23 avril 48 : élection de l'Asssemblée constituante trop rapide % rép certains veulent retarder élections car

  • nveaux électeurs influencés par patrons, curés...et paysans nbreux, peu de conscience pol, illettrisme...

  • vote n'est pas secret

=> 900 députés : majorité rép modérés et minorité conservatrice > 4 mai rép proclamée > nvelle Constitution

La France proclame son adhésion à la République libérale et rejette monarchistes et révolution sociale


B)Le temps des choix (mai 48 – déc 48)

  1. Les journées de juin 48

  • 15 mai manif de l'extrême gauche parisienne (pour Pologne qui veut s'émanciper du joug russe) envahie l'assemblée nationale

    > attentat symbolique presque sacrilège

    => piège monté par ho au pouvoir pour déconsidérer l'extrême gauche et Barbès, Blanqui, Raspail emprisonnés

  • 21 juin 48 : dissolution des ateliers nationaux car trop cher et plus de travail à donner > propose l'armée à la place

  • 22-26 juin 48 : révolte parisienne : ouvriers font barricades, insurrection spontanée

    => gouv envoit troupe dirigée par Cavaignac pdt 3 jours (23,24,25) combats violents, bcp de morts (dont l'archevêque), 15 000 prisonniers

    => Marx : Le Manifeste du parti communiste, thèse sur la lutte des classes vérifiée

bcp horrifiés car régime dit républicain et fraternel massacre les ouvriers

  1. La réaction

  • lois qui réglementent clubs, entrave presse pop : nveau timbre et cautionnement, commssion d'enquêtes pour les journalistes

  • Lamennais : silence aux pauvres

  • journée de travail à 12h

  • mvt démocratique de fond car pdt l'été élection conseils municipaux: apprentissage de la démocratie

  • création du timbre poste

  1. La Constitution

  • 4 nov 48 : vote de la Constitution de la II° République

  • affirme principe de souveraineté nationale « rép fr démocratique 1 et indivisible »

    => 2 pouvoirs indépendants élus au suffrage universel :

    - L'Assemblée unique de 750 députés pour 3 ans au suffrage universel : pouvoir législatif

    - Président élu pour 4 ans et pas rééligible immédiatement au pouvoir exécutif ms qui ne peut dissoudre l'assemblée et vice-versa

  • 10 déc 48 : Louis-Napoléon Bonaparte élu président de la République

    - candidats : Louis Nap Bonaparte (5,4 millions car nom le + connu), Cavaignac, Ledru-Rollin, Raspail, Lamartine

II – Retour à l'ordre et préparation du coup d'Etat 48-51

A) Les débuts de la présidence de Louis Napoléon Bonaparte 13 juin 49

  1. L'homme et le gouvernement

  • neveu de Nap Ier, dauphin bonapartiste à la mort de l'aiglon

    - membres des Carbonaro une société secrète

    - Extinction du paupérisme propose d'aider les pauvres à avoir un logement social

  • gouvernement d'anciens notables royalistes dirigé par Odilon Barrot (orléanistes & légitimistes)

  • 13 mai 49 élection de l'Assemblée législative : polarisation droite (parti de l'ordre) qui remporte // gauche (républicains)

=> paradoxe : président Bonapartiste / gou Royaliste / Assemblée de l'Ordre

  • révolution 48 en Italie : Bonap favorable à l'indépendance italienne face à l'Autriche ms les évènements font que prend Rome pour le pape > rép horrifiés font manif 13 juin 49 : dispersé par la police, chefs arrêtés et contraints à l'exil (Ledru-Rollin)

=> plus de gauche républicaine

  1. Les tendances politiques

  • Droite forte ds grd ouest, nord, est > régions catho et conservatrices

  • Gauche forte ds sud, vallée du Rhône, Limousin (exception) > républicain et laïque


B) La réaction conservatrice

  1. Les lois

  • Etat de siège ds les dpts où troubles en 49

  • interdiction des clubs

  • 15 mars 50 : loi Falloux qui livre l'enseignement sup à l'Église car évêques grd postes , bachelier peut ouvrir une école et aucun titre exigé pour les maîtres > ouverture de bcp d'école confessionnelles ou tenues par des ordres religieux (conservatrice dc anti-rép)

  • 31 mai 50 : loi électorale (restriction du suffrage), pour voter il faut avoir résidé 3 ans au même endroit ( exclus ouvriers) + taxe personnelle (exclu pauvres) + pas de condamnation pénale (exclu rébellion) > -3millions d'électeurs soit 1/3

    => le président est contre cette loi car il a été élu par le vote pop > la relation roi-peuple passe par dessus les députés = bonapartisme (plébiscite)

  • délits de presse (offense au président de la rép)

  1. La campagne

  • Louis Nap veut être réélu ms illégal dc veut réviser la Constitution : l'Assemblée est contre

  • création de sociétés bonapartistes « 10 déc » + appui de son demi-frère Morny qui payent propagande

  • Rép & conservateurs ne veulent pas s'entendre pour lutter contre lui


C) Le coup d'État 51

  1. Paris

  • 2 déc armée fidèle à Louis Nap investit Paris, affiches placardées qui annoncent dissolution de l'Assemblée, rétablissement du suffrage universel sous conditions > Etat de siège, consultat° électorale pr confier au président l'écriture d'une nvelle Constitut°

  • opposant arrêtés (Thiers)

  • 200 députés se réunissent pour voter déchéance de Louis Nap ms sont arrêtés (Tocqueville, Falloux, Barrot)

    => élite trad pas favorable

  • 3 déc Républicains veulent soulever Faubourg St Antoine ms échec

  1. En province

  • sentiment démocratique, spontanément manif d'opposition au coup d'Etat > art 68 déchéance en cas de trahison

    => prise d'armes, forte résistance ds le sud-est, bcp de morts, arrestation et déportation « guillotine sèche »

    => Victor Hugo : Les Châtiments

  • 21 déc plébiscite pour approuver le coup d'Etat : Oui à 7,5 million contre 646 000 => campagne sur la peur du désordre


Publié dans Histoire

Commenter cet article