La Restauration 1814-1830 (prépa)

Publié le par Amandine

  • 1ère monarchie du XIXe, retour sur le trône des Bourbons (les 2 frères de Louis XVI : Louis XVIII et Charles X).

  • née de la défaite de la Fr des armées de Nap et s'effondre ss la rév

  • tentative d'un retour en arrière et pb récurrent de la liberté


I – Le nouveau régime : l'œuvre de circonstance

A) L'installation du régime

  1. Les faits

  • 6 avril 14 : abdication de Napoléon à Fontainebleau

  • 2 mai 14 : déclaration de Saint-Ouen par Louis XVIII qui promet une Constitution

  • 4 juin 14 : promulgation de la Charte d'Amiens, texte de compromis entre l'AR et la rév. Il octroie la Charte et la date de la 19e année de son règne, ce qui choque les Français

    - affirme égalité devant lois, justice, impôts, emplois publics

    - réaffirme propriété des biens nationaux

    - religion catho d'État ms liberté des autres cultes

    - monarchie constitutionnelle à l'anglaise + régime représentatif ms PAS parlementaire

    - roi fait ordonnances et règlements, nomme les membres de la Chambre des pairs et décide la guerre et la paix > bcp de pouvoir

  • Suffrage restreint pour la Chambre des députés : les électeurs doivent avoir 30 ans et payer 300F/an d'impôt (=100'000 pers) / pour être élu 40 ans et 1000F d'impôt.

=> Conserve l'ordre mis en place par le Consulat (bac, code civil...)

  1. Le roi

  • Louis Stanislas Xavier 2ème frère après Louis XVI

  • il a compris l'histoire de son frère et est dc prudent en politique

  • ho cynique, peu agréable ms qui sait faire des compromis

  • pas de fils, son frère est le successeur

  1. La Charte

  • affirmat° monarchie absolue tempérée (rappel de l'AR ms ne revient pas sur la nuit du 4 août) => principe de réconciliation

  • roi imposé par les armées étrangères > la charte est une condit° imposée par le sénat, déclarat° de Saint-Ouen pas suffisante

  • les ministres sont responsables devant le roi ms pas devant l'Assemblée

=> ordre social conservé, ordre politique nouveau à définir par la pratique et les conditions extérieures


B) La crise de la Terreur Blanche

  • 22 juin : 2e abdication de Napoléon

  • Ac Louis XVIII les émigrés reviennent et veulent leur revanche sur la rév et Nap > mvt violent ds le midi : assassinats des partisans de l'empereur (Maréchal Ney) > réveil des guerres de religion (Nîmes)

  • 14-22 août 1815 : élections de la Chambre introuvable, + royaliste que le roi car ultras # roi veut une politique plus modérée.

  • Ministère du duc de Richelieu très conversateur, du côté de la Terreur Blanche fait voter par la Chambre des lois qui suspendent les libértés individuelles et org des tribunaux d'exception. La Chambre demande en plus de bannir les régicides (Carnot, David, certains savants...en tt 150 pers) > pol contre-révolutionnaire

  • 1816 dissolution de la Chambre introuvable, la nvelle Chambre est moins ultra (90 ultras/150 modérés)


C) Les constitutionnels au pouvoir

  1. Vie politique

  • Ultra-royalistes

    - Idée de Bonald et Joseph de Maistre, écrivains contre-rév : pouvoir vient de Dieu + individu pas de droits, seul la société en a.

    - Comte d'Artois, frère de Louis XVIII, futur Charles X + Chateaubriand La monarchie selon la Charte

    - retour passé religieux et social, biens nationaux rendus, mvt réactionnaire, cens abaissé pour empêcher gouv des bourgeois face aux paysans.

    => pas nombreux ms très influents

  • Constitutionnels

    - contre la Terreur Blanche

    - pour l'application de la Charte

    => Doctrinaires (Guizot) veulent terminer la rév fr, l'égalité civile, société moderne

  • Libéraux ou indépendants (Constant)

    - Lafayette, Périer, bcp d'étudiants et des bourgeois veulent vrai régime parlementaire

  • Bonapartistes

  • Ministères Decazes : véritable chef du gouv qui va régler le 30 nov 1818 la libération du territoire français

  1. Les lois votées

  • fév 17 : loi électorale Lainé, électeurs votent au chef-lieu ce qui favorise les villes car proprio terriens se déplacent pas.

  • 18 mars 18 : loi Gouvion-Saint-Cyr sur le recrutement de l'armée, fixe un contingent annuel de 400'000 ho par engagement volontaire et tirage au sort pour un service mil de 7 ans ac possibilité d'acheter un remplacent. Mesure prise pour empêcher les émigrés de retrouver leur place ds l'armée

  • 17-26 mai 19 : loi de Serre sur la presse, droit de timbres sur chaque journal qui empêche les publications modestes.

  1. La Chute des constitutionnels

  • 13 février 1820 : assassinat du duc de Berry, sauf que sa femme est enceinte du seul descendant direct des Bourbons l' « enfant du miracle » > domination des ultras


II – La réaction ultra et la chute de la monarchie

A) La réaction ultra

  1. L'agitation

  • société secrète met en avant souveraineté du peuple et mort au tyran

  • Lafayette chef nominal tandis que Bazard est le vrai chef

  • + de 1000 clandestins font des petits complots, ils sont arrêtés, condamnés à mort et guillotinés

  • Les Ultras font tomber Richelieu et obtiennent l'ultra Villèle

  1. Les lois dans le sens de la réaction

  • loi du double vote en 1820 : collège d'arrondissement à côté des départements, les + riches votent 2X

  • 31 mars 1820 : loi sur la presse, demande d'autorisation et poursuite en justice

  • 28 mars 1820 : loi sur les libertés individuelles

  • apparition du budget qui devient régulier, voter, contrôler par la cour des comptes > en excédent

  • bonne entente ac le roi qui se porte mal, 16 septembre 1824 : mort de Louis XVIII et avènement de Charles X

  1. La réaction religieuse

  • après la rév peu de religion : églises en ruine, manques de prêtres, croyance chute car pas de formation religieuse...

  • Charles X soutient la reconstruction de l'Eglise, liberté de culte ms préférence catho, budget des cultes > alliance trône/autel

    => ne plait pas à une partie des Fr qui sont divisés entre favorable aux conservateurs et favoralbe à la liberté de pensée et laïcs

  • Lutte sur l'enseignement : Le Consulat et l'empire ont créé l'université laïque qui a le monopole des diplômes, Charles X met l'évêque Frayssinous à la tête de l'Uni qui va nommé des ecclésiastiques aux différents postes.

  • 29 mai 1825 : Charles X, sacré à Reims suivant l'antique cérémonial ce qui choque bcp + cérémonie expiatoire de la mort de Louis XVI

  • Il soutient le projet de loi sur le sacrilège (20 avril 1825) qui ne sera pas voté ms débattu :

    - en cas de vols d'obejts sacrés > travaux forcés

    - en cas de vols d'hosties > peine de mort

    - en cas de profanation des hosties > poing coupé puis travaux forcés

  1. La réaction politique

  • 27 avril 1825 : loi du milliard des émigrés, 5 ans de rentes aux anciens proprio de biens nationaux pour indemniser

  • rejet de la loi sur le droit d'aînesse, par la chambre des pairs

  • rejet de la loi sur la presse qui durcit les conditions de publication : remise du livre 5 jours avant parution

  • Les libéraux font jouer Tartuffe, satire des faux dévots, et réédite Voltaire.

  • Opposition de droite menée par Chateaubriand / opposition de gauche menée par Guizot

  • 17 nov 1827 : élection où le gouv est battu, majorité aux opposants


B) Les difficultés politiques 28-30

  1. Martignac

  • roi très réactionnaire / Chambre plus libérale / Martignac au milieu

  • ordonnance sur les écoles ecclésiastiques > restrict° de l'influence de l'Église ds l'enseignement > interdit à certaines congrégat° (Jésuites)

  • 18 juillet 1828 : loi sur la presse

    => hostilité de l'Assemblée > le roi renvoie Martignac

  1. Polignac

  • archi-conservateur, dévot

  • Charles X veut tt diriger, les relat° se tendent, le roi dissout la Chambre en mai 1830

  • élection juin-juillet 1830, la même opposition revient et même un peu plus forte

    => 25 juillet : les quatres ordonnances publiées par Polignac par ordre du roi

    - suppression de la liberté de la presse

    - dissolution de la Chambre des députés

    - modification du régime électoral (réduit de 25'000 pers)

    - élections en septembre


C) La révolution de 1830

  • journalistes, étudiants, peuple parisien

  • Thiers proclame « obéissance cesse d'être un devoir » contre les ordonnances

  • police ds les imprimeries empêche la sortie des journaux et les cassent tt > bagarres

  • jeunes journalistes et rép ameutent la pop > nuit 27-28 pillages des armureries et dépavent les rues

  • les polytechniciens rejoignent le mouvement

  • Charles envoie le général Marmont ms pas assez nbrx > les insurgés controlent Nord-Est de Paris

  • Charles refuse tjrs d'abroger les ordonnances > défaite de Marmont

  • Palais royal envahi le 29 juillet

=> les Parisiens tiennent la ville, les députés confient le commandement de la garde nationale à Lafayette, et Thiers convainc le duc d'Orléans d'accepter le trône et la révolution > « Le baiser républicain de Lafayette a fait un roi »

  • Révision de la Charte pour réaffirmer les libertés

=> 9 août : le duc d'Orléans, roi des Français prend le nom de Louis-Philippe Ier

Publié dans Histoire

Commenter cet article