La Monarchie de juillet 1830-1848 (prépa)

Publié le par Amandine

  • vrai révolu°

  • roi + ou – choisi par la majorité (surtt Paris et Bourgeois) > Légitimité + forte

  • + libéral ms tjrs pas démocratique > monarchie constitutionnelle


I – Une monarchie bourgeoise

A) Les institutions et le roi

  1. Le roi

9 août 30 : le duc d'Orléans, roi des Français prend le nom de Louis-Philippe 1er. Intelligent, veut réellement gouverner, vie honnête et bourgeoise.

  1. La Charte révisée

  • Roi appelé au trône par l'intérêt du peuple français, doit accepter le drapeau tricolore de la révolu° => Monarchie contractuelle

Les modifs :

  • Suppr de l'ancien préambule

  • relig° catho n'est plus relig° d'Etat ms reconnue majoritaire

  • interdit de rétablir censure presse

  • suppr du droit de légiférer par ordonnances + Chambres initiative des lois comme le roi

  • âge d'éligibilité à 30 ans + cens électoral à 200F et 25 ans

  • Compromis monarchistes-rép

Les lois organiques complétant la Charte de mars 1831 :

  • org municipale : conseillers municipaux élus par les + riches de la commune

  • garde nationale : formé de gens qui payent impôts car doivent s'équiper eux-même


B) Les difficultés initiales

  1. Politique

  • troubles continuent pdt des années

  • colonne commémorative des victimes de la rév place de la Bastille surmonté du génie de la liberté > colonne de juillet

  • création de journaux et clubs

  • ouvriers pas satisfaits veulent plus gros salaires

Les partis :

  • Les Orléanistes (partisans du roi)

    => parti du mouvement (La Fayette, Laffite, Odilon Barrot) > monarchie constitutionnelle, réformes, droit de l'ho...

    => parti de l'Ordre ou de la Résistance (Casimir Périer, Guizot) > stop

  • Les Légitimistes

    Soutient les Bourbons, l'« enfant du miracle » / le comte de Chambord

  1. Le ministère Laffite (nov 30 – mars 31) : parti du mouvement

  • mise à sac de l'archevêché à l'anniv de la mort du Duc de Berry par la foule / garde ne bouge pas > très anticléricale, surtt les bourgeois

  • Laffite déconsidéré par cela et par sa pol ext favorable aux Polonais et insurgés Belges > renvoyé


  1. Le ministère Périer (mars 31 – mai 32) : parti de la résistance

  • 20-22 nov 31 : émeutes des canuts de Lyon, prennent la mairie, 1000 blessés

  • 5-6 juin 32 : mouvement républicain

  • fév-mai 32 : épidémie de choléra, 100 000 morts dont Périer lui-même > prise de conscience, début de l'urbanisme


C) Le temps des troubles 32-35

« Ministère Soult » (oct 32 – avril 34)

=> l'essentiel du pouvoir revient au roi et au triumvirat Thiers/De Broglie/Guizot

  • duchesse de Berry veut reprendre trône pour son fils > échec

  • montée des rép à moitié clandestins (société des D. de l'ho et du citoyen)

  • funérailles de Lamarque, foule fait barricades car rumeur d'insurrection, 800 morts (1832)

=> double mvt :

  • rép : nvelle émeute à Lyon 9-13 avril 34

  • à Paris émeute brisée par Thiers, Massacre de la rue Transnonain

> Rép poursuivis et jettés en prison : sept 35, lois facilitant la répression de l'opposition républicaine

  • mort de l'aiglon, fils de Nap Ier > Louis-Nap (pti fils de Joséphine) tente coup d'état > échec > envoyé USA > revient > prison

  • Soult en désaccord ac ces ministres démissionne, Crise ministérielle provoquée par la volonté du roi de contrôler le gouv

Juin 1833 : loi sur l'élection des conseillers généraux, loi sur l'Instruction publique (loi Guizot)


II – Stabilité ou immobilisme ? 36 – 46

  • conjoncture éco excellente, Guizot dit « Enrichissez-vous » > chemin de fer, textile, métallurgie...

  • succession de ministère

  • importance de Thiers, Guizot, comte Molé

A) Les ministère Thiers et Molé

Le ministère de Thiers (février-septembre 1836)

  • démission du duc de Broglie

  • hésite entre mouvement et résistance

  • roi contre sa politique étrangère (Thiers soutient les libéraux espagnols)

Le ministère Molé (36-40)

  • 1 proche du roi

  • démarrage éco (24 août 37 : lancement de la ligne Paris à Saint-Germain)

  • crise de 1839 : Ts les adversaires de Molé se regroupent, et il démissionne. Crise ministérielle. La société républicaine dite « des saisons » tente une insurrection.


Second ministère de Thiers (mars-octobre 1840) :

  • situation éco et sociale difficile

  • craint l'ouverture du suffrage universel

  • cendres de Nap ramenée

  • la « question d'Orient » provoque conflits et réaction anti-anglaise, guerre?

B) Le ministère Soult-Guizot 40-46

  • théoricien de la prérogative royale, hostile à la souveraineté pop

  • voudrait gouverner de la classe moyenne ms paradoxe car elle est exclue des électeurs

    > « Enrichissez vous pour devenir électeurs » par le travail et l'épargne

  • pour le gouv par l'élite éclairée

  • Thiers est pour ouvrir le corps électorales aux capacités, aux gens instruits pas seulement aux riches > Guizot refuse

=> immobilité politique compensée en partie par l'activité éco + travaux d'urbanisme

  • Catholicisme libéral (Lacordaire, Ozanam) refuse le conservatisme du catho de la Restaura°, accepte liberT fondamentales, s'occupe des ouvriers, proche socialisme

  • années du romantisme


mars 41 : loi limitant le travail des enfants dans l'industrie

juin 42 : loi sur les chemins de fer


III – La marche vers la révolution 46-48

  • grave crise éco dès 46 d'origine agr + pbs de spéculations et de surinvestissements > fin cycle Kondratiev

    > hausse prix alimentaire, baisse prix ind + chômage...

  • pb du vote, demandé de + en + par les rép et les monarchistes modérés (Thiers)

  • Chef de l'opposition lance campagne pol efficace > interdiction des réun° pol par le roi > « campagne des banquets » automne 47

    => 22 fév 48 banquet prévu à Paris ms gouv a peur dc interdit > manifesta° pop

    => 23 fév agita° renforcée, garde nationale (= bourgeois) côté manif « A bas Guizot. Vive la réforme » > coup de feu 16 morts > cadavres baladés ds Paris ameute et demande révolu° > armement et barricades

    => 24 fév 48, abdication de Louis-Philippe et proclamation de la IIe République ; Dupont de l'Eure (gouvernement provisoire)


Publié dans Histoire

Commenter cet article