Psychologie sociale: quelques bases.

Publié le par Alix


->c'est une science récente, ouverte sur divers secteurs. Le terme même est apparu au XVIeme. Il faudra attendre la seconde moitié du XVII pour que se créé un vrai attrait pour la psychologie.
Elle implique s'intéresser à l'intériorité de l'Homme avant tout.


Objet d'étude: l'individu et ses propriétés, sa vie psychique et sociale (les domaines d'activités: travail, loisirs..), ses fonctions (langage, mémoire, apprentissage).

Méthodes:

méthode clinique: qualitative, elle a été utilisée en médecine. Elle se base sur l'observation du patient, ses symptômes, à l'aide d'entretiens.

méthode expérimentale: quantitative, effectuée le plus souvent en laboratoire pour contrôler toutes les variantes possibles. On reconstruit une situation, ou on en créé une nouvelle rigoureusement surveillée.

Théories:

le behaviourisme/ comportementalisme: étudier le comportement de l'individu au détriment de sa conscience. (Né au début du siècle grâce à Watson.)
Les stimuli entraînent des réactions (S->R).
Stimuli explicites (viennent de l'environnement ex:bruit) ou implicites (viennent de l'organisme ex:crampes).

Réponses simples (innées ex: cligner des yeux) ou complexes (ex: taper sur un ordinateur)

le gestaltisme: la théorie de la forme: on part du tout pour obtenir les détails, étude de la structure générale pour obtenir différents éléments (ex: considérer une musique comme une organisation de sons). Notion de liens, avec étude de la perception, dont ce que l'on ne voit pas.

le cognitivisme: cognition= processus mental pour l'acquisition des connaissances. Née dans les années 50. Pose l'individu au rang des robots (ex de l'Intelligence Artificielle). Posée comme une suite au gestaltisme car étude de la vie mentale de l'Homme


[effectivement, la psy soc n'est pas une matière à part entière des lettres; Cependant, certaines universités la proposent, parfois en complément du parcours littéraire; c'est une matière plutôt intéressante qui donne à réfléchir ;) ]

Publié dans Psychologie sociale

Commenter cet article