Méthode de l'explication de texte

Publié le par Alix

C'est une analyse linéaire (le plus souvent!). Par conséquent, les mouvements du texte établiront le plan.

L'introduction: Situer et prouver la progression du texte

->situer et caractériser le passage -ou le poème, dans un recueil-.

->établir la structure du texte, et donc déterminer les différents mouvements.

->lecture

->annonce de la problématique.

Le développement: analyser les détails

->Les interprétations restent personnelles; sans aller jusqu'à bombarder la copie de "moi je dis que", ne faites pas dire à l'auteur ce qu'il n'a jamais envisagé, sauf si vous êtes sûrs de votre coup naturellement (une citation est toujours bien vue)

->Prendre du recul par rapport au texte, surtout s'il a déjà été vu en classe. Il est inutile de recopier son cours...

->Se demander ce qu'on comprend du texte, ce qu'il produit, et de quelle manière (ça peut devenir la problématique, d'ailleurs)

->Rester cohérent, donner des exemples et ne pas oublier le contexte sont nécessaires

->Il faut éviter la paraphrase

->Les points principaux à étudier sont:

le contexte -d'écriture comme du texte, dans un roman réaliste c'est assez utile-

-le genre, style, et donc tonalité donnée...

-langage, lexique, vocabulaire, registre...

-les images possibles (surtout dans une description)

-les connotations et sous-entendus éventuels

-les figures de style et leurs effets

-les jeux potentiels sur la phonétique (la lecture peut en être influencée)

Conclusion:

->reprendre les éléments principaux pour énoncer une réponse claire au problème donné

->Il ne s'agit pas d'y relater tout ce qui a été oublié lors du développement, mais une ouverture est la bienvenue, si elle tient la route -sortir qu'il s'agit "de s'interroger sur la naissance du langage après l'étude du poème" aurait plutôt tendance à détruire la belle image de l'explication, allez savoir pourquoi!-

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article