Les formes poétiques chez Baudelaire

Publié le par Alix

 

I-Le sonnet:

Héritage du XVi, poésie pétrarquiste->angoisse face au temps qui passe, à la mort.

Le sonnet est composé de quatre strophes: deux quatrains et deux tercets. Forme brève -Baudelaire étant amateur des "raccourcis", poèmes courts..-. Il respecte en général les contraintes imposées;

-il doit être possible, sur le plan sémantique, de s'arrêter à la fin d'une strophe

-opposition structure et sens: quatrains contre tercets

-chute finale: une idée forte

-rimes embrassées dans les quatrains/ 3 rimes différentes dans les tercets, structure variable.

II-Le pantoum

Forme fixe d'origine malaise.

-nombre de quatrains (octo ou déca syllabes) libre

-rimes croisées

-construit sur deux rimes; 2eme et 4eme vers de chaque strophe semblables à celles du 1er et 3eme vers de la strophe suivantes, sur quatre strophes.

Baudelaire se permet des rimes au niveau des vers; ex: "Harmonie du soir"

Commenter cet article

agnes 24/02/2017 18:27

Bonjour
Pourriez-vous me dire quels sont les formes fixes pour le Moyen-Age , le 16 e,17 e, 18 e,19 e et 20 e siècle?
Merci d'avance a l'attention que vous porterez a ce message