Les déterminants

Publié le par Alix

Le déterminant est le marqueur du nom;

Deux catégories: les spécifiques (ne se combinent pas entre eux; ex: *de le table) et les secondaires (qui peuvent se combiner; ex: tous les livres)

I-Les déterminants quantifiants:

=la quantité des êtres auxquels le nom est appliqué, donc substantif défini en extension.

1) quantifiants précis:

a) les numéraux cardinaux (un, deux, trois) et ordinaux (premier, deuxième... Qui fonctionnent comme des adjectifs ou des noms)

Ils peuvent être utilisés avec l'hyperbole: "je te l'ai déjà dit cent fois" par exemple.

b) les indéfinis évoquant une quantité nulle (aucun, nul...), quantité égale à un (chaque..), la totalité (tout..)

c) les articles (in)définis singuliers: un/une, le/la... Qui spécifient également le genre.

2)quantifiants imprécis:

a) déterminants indéfinis évoquant la pluralité (plusieurs, la plupart..) ou la totalité (tous, toutes...)

b) articles définis et indéfinis pluriel(des/les qui neutralisent le genre)

c) articles partitifs (du, de la qui spécifient le genre)

II- Déterminants caractérisants:

Ils marquent une propriété de l'être.

Il s'agit des indéfinis: même, autre, tel, quel..

III- Déterminants quantifiants/caractérisants:

1) déterminants démonstratifs:

ce, cette, ces...= référent désigné directement.

NB: ces: genre neutre au pluriel/ cet: devant voyelle ou h aspiré/ -ci, -là= particules de renforcement. Rivalité à l'oral du démonstratif et du défini: "ferme la porte" équivaut à "ferme cette porte".

+en situation de communication, l'énoncé peut s'accompagner d'un geste=

valeur exophorique, extratextuelle ou déictique: renvoi à l'extérieur du discours. Opposé de la valeur endophorique, qui renvoie au texte même.

2) déterminants possessifs:

Ma, ton, ses.... A ne pas confondre avec les pronoms possessifs (le mien, les siennes)

->ne se combinent pas. Expriment le nombre, le genre.

Je me lave les cheveux=commutation avec l'article défini pour les parties du corps, le rapport possesseur/possédé étant évident.

Plusieurs valeurs possibles:

-la possession "ma maison"

-des liens relationnels (parenté, caractéristique, action): "mon frère, ma vie"

-des emplois stylistiques (affection, hiérarchie, compassion, mépris): "ma pauvre", "il fait toujours son intéressant"

-ambiguïtés référentielles: possibilité de doute sur le possessif

3) déterminants indéfinis:

secondaires, expriment la pluralité imprécise (certains, divers..); contiennent également les déterminants à base nominale (une foule de, une masse de...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article