Le Cubisme

Publié le par Alix

 

Le Cubisme (env. 1907 à 1920). Désir de saisir l'éternité+ La remettre en question, conserver l'espace ou le sujet, disjonction formes/couleurs;

I- L'espace:

fin XIX: quête de profondeur, de représenter en 3D dans la toile;

le Cubisme: plusieurs prises de vue, brise les contours, frontalise la représentation, rehausse les éléments réels, interprète librement les formes.

a) prise de vue:  (Maisons de l'Estaque, Braque, 1908)

->s'oppose à l'Impressionnisme qui fige l'instant éphémère;

b) rompt avec les contours:Le Grand pin et les Terres rouges (Grand Pin et Terres rouges, Cézanne, 1890-1895)

->le fond empiète, supprime la pronfondeur, un même plan pour tout.

c) incorporation d'éléments:  (Dynamisme d'une tête d'homme, Boccioni, 1914, sculpture)

jeu avec le cadre, fracture entre art et réalité (synthétise cette dernière).

II- La forme

perd son incônicité, elle est géométrisée, éclatée: écart entre fidélité référentielle et interprétation cubiste se creuse.

a) géométrisation  (Supremus n°58, Malevitch, 1916)

Accentuer le traitement des volumes par des dégradés+ formes cubiques, cylindriques, carrées mises en avant.

b) archaïsation  (les demoiselles d'avignon, Picasso, 1907)

influence de l'art nègre; désir de transformer les volumes+ effets de rabattement des plans (cf en sculpture, les contre-reliefs)

c) fragmentation (Le portuguais, Braque, 1911)

recomposer pour reconnaître la forme; destructuration de l'image, usage du titre pour reconnaître la forme. "un puzzle complexe". Moyens emploés: fragmentation, perte de l'élément, décalage des formes, système de grilles.

d) figuration:

elle ne disparaît pas totalement, des éléments sont conservés (on n'est pas encore à l'abstraction).

III- La lumière

a)éclairage

remis en question, usage de dégradés, mais pas de jeu de clair obscure (valeurs clair et sombre apparenté à du volume)

b) valeurs

->estompage des angles de la toile (création de formats ovales), modification du cadre en temps que tel, plus de direction de la lumière éventuelle

c) couleurs

appauvrissement chromatique, jeu sur les couleurs= éclairage autonome.

 

Publié dans Arts plastiques

Commenter cet article