la morale

Publié le par Amandine

 

LA MORALE

I-caractérisations:

-renvoi aux moeurs, règles de conduite et de valeurs au sein d'une société ou d'un groupe =aspect social de la morale

-science du bien et du mal, comme théorie de l'action humaine en tant que soumise au devoir et ayant pour but le bien, cherche une morale universelle.

-fondement non-empirique

II-la morale "par provision":

-la pire des choses en morale est l'irrésolution permanente, c'est un mauvais usage de notre libre-arbitre.

-faire une provision de maximes, acte de la volonté

-morale liée à la liberté,à ne pas opposer schématiquement car la morale n'a de sens que pour des êtres libres (cf: animaux)

-obéir aux opinions les plus modérées et pratiquées par ceux qui ont du jugement.

Le "port" se trouve en nous-même dans un bon usage de nos facultés. La raison doit éclairer la volonté.

LIBRE ARBITRE: juge/indépendance de la volonté

DEVOIR: volonté de bien-faire. A la fois lié à l'obligation et à la liberté.

CONTRAINTE: pression extérieure à la volonté, elle fait céder par peur ou calcul.

OBLIGATION:idée d'un engagement de la volonté

III-le concept de loi morale:

-l'expérience est personnelle, au mieux générale mais pas universelle

-l'éducation sert à développer la conduite morale mais elle ne peut pas être le fondement car dépend de trop de moeurs.

-le sentiment de pitié, la "seule vertue naturelle". Mais la raison pervertit le mouvement du coeur car elle nous pousse à ne penser qu'à notre propre intérêt

-la religion?

-une maxime peut-elle avoir une valeur universelle?

=concept de devoir et de respect.

Publié dans Philosophie

Commenter cet article