Jacques le Fataliste - Structure et action

Publié le par Amandine

[issu du dossier de l'édition LAROUSSE]

    Au premier abord, Jacques le Fataliste apparaît comme un ensemble touffu et labyrinthique : pas de division en chapitres (qui aurait pu correspondre aux 5 journées que dure le voyage). L'errance romanesque et aussi une errance textuelle, dont le mouvement est sans cesse interrompu, renoué: on dénombre 21 histoires, 180 cassures et une soixantaine de personnages !


    Une progression par digressions

    La structure cet insolite dialogue semble obéir à une logique du disparate, de la bigarrure [réunion d'éléments disparates] , de la rhapsodie. Le dialogue donne naissance à des récits de longueur variable, toujours oralisés, produits par divers énonciateurs et imbriqués les uns dans les autres. La narration procède d'un complexe enchâssement de l'énonciation; chaque récit est en permanence interrompu, souvent reporté plus loin, alors qu'un autre commence, pour s'interrompre à sont tour.

    Ces interruptions et ces digressions soont scandées par les interventions de l'auteur s'adressant au lecteur pour railler son innocente curiosité et la déjouer. L'auteur interpelle son lecteur, s'amuse de ses attentes et de ses frustrations, l'oblige à sortir de la fiction pour le mettre à distance, critique en les parodiant les procédés narratifs traditionnels, les lieux communs romanesques.
   
    En tant que principe même de la composition du texte, ces multiples interruptions et digressions finissent cependant par l'unifier, en faire un ensemble cohérent.

    La narration joue avec les attentes du lecteur, en permanence surpris et désappointé, l'incite à s'armer de patience pour connaître le dénouement des histoires, qui ne sont que provisoirement laissées en suspens.

    Cette discontinuité pleine de rebondissements et de foucades [élan, emportement capricieux et passager] reproduit aussi les hasards de la vie, ses coups du sort, inopinés et déterminés tout à la fois.

N.B.  la chronologie interne du roman semble par ailleurs peu cohérente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fauvel 07/03/2007 16:24

un site vraiment intéressant qui aide beaucoup pour des terminales littéraire. un grand merci !!