Jacques le fataliste / L'incipit

Publié le par Amandine


L'incipit

Le texte commence sur un effet de surprise (originalité).

Sucession de questions, à chaque question la réponse proposée n'est pas une réponse satisfaisant le lecteur.
Ces questions introduitent par "ils" sont des questions qui vont prendre une dimension philosophique et ce d'autant plus que "ils" deviennent "on". Les questions initiales ont l'air d'être celle d'un romancier mais ce sont aussi celle d'un philosophe qui s'interroge sur la question de la présence de l'homme au monde et sur le sens de l'existence.

Pas de repère de temps, de lieu, pas de noms de personnages.

Jamais le lecteur ne sera averti de tout, il sera balloté dans un récit qui semble incertain, décousu.

Cette impression va s'estomper au fur et à mesure, d'une part parce qu'on va découvrir des enchassements et un ordre précis de la narration et d'autre part parce que l'énigme va peut-être être plus sérieuse qu'il n'y paraît.

    C'est un texte de fiction dans lequel le perso le plus important est l'auteur. Il a 2 rôles: il va faire faire un voyage à ces personnages (narrateur) , mais en même temps en tant que philosophe ce voyage devient symbolique, intemporel et universel.

Commenter cet article