Dico Philo

Publié le par Alix & Amandine

 

Les mots en gras sont les repères au programme.

ABSOLU :  désigne un ordre de réalité parfait, autosuffisante, ne se fondant que sur soi ( # RELATIF )

ABSTRAIRE : action de l'esprit consistant à isoler un élément d'une représentation ou d'une notion ( # CONCRET )

ACTE ( en acte) : réalisation ou accomplissement d'une virtualité = être pleinement réalisé ( # PUISSANCE )

agonistique: lutte, rivalité [agonie= lutte ultime]

altérité: existence quelque chose d'autre, d'une réalité extérieure [alter: autre]

ANALOGIE : comparaison ou similitude entre éléments qui - semblables sous un certain angle - sont par ailleurs différents.

ANALYSE : méthode de connaissance conçue soit sur le modèle algébrique de la résolution, soit sur le modèle physique de la décomposition ( # SYNTHESE )

argument empirique: qui est tiré de l'expérience.

 

CAUSE : ce qui constitue l'antécédent constant d'un phénomène > cause matérielle = support de la transformation ; cause efficiente = agent de la transformation ; cause finale = but en vue duquel s'accomplit la transformation ; cause formelle = l'idée qui organise l'objet transformé selon une forme déterminée

clivé [un sujet clivé]: Un sujet littéralement divisé

COMPRENDRE : la compréhension est le mode de connaissance d'ordre intuitif et synthétique par opposition à l'expliquation, la compréhension s'efforce surtout de saisir le sens global des phénomènes.

CONCRET : renvoie généralement à la réalité des êtres ou des objets tels qu'ils sont donnés dans l'expérience, dans l'existence matérielle ( # ABSTRAIT )

CONTINGENCE : situation indéterminée.

CONTRAINTE : lien ou règle qui limite, entrave ou empêche l'action.

CROYANCE : adhésion incertaine, par opposition au savoir ou à la foi ( # SAVOIR)

démonstration: l'orateur apparaît comme un conférencier (un être habile à parler; les orateurs les plus brillants s'engageaient à répondre aux questions posées)

dialectique: méthode de recherche qui a pour base le dialogue.

DIFFERENCE : la différence "spécifique" est le caractère qui distingue une espèce des autres espèces du même genre. 

 

EGALITE : principe selon lequel les individus, au sein d'une communauté politique, doivent être traités de la même façon.

empirique: dont la source est l'expérience.

épistémologie: l'étude de la connaissance

eristique: art de combattre par les discours

ESPECE : classe d'être vivants, végétaux ou animaux, présentant un certain nombre de similitudes, visibles et non visibles, héréditaires, et qui ne peuvent se reproduirent qu'entre eux.

ESSENCE : par opposition à accident, ce qui constitue la nature permanente d'un être, indépendamment de ce qui lui arrive ( # ACCIDENT ) 

éthique: moral [vient de ethos, le comportement, la conduite]

EXPLIQUER : dégager la cause, déterminer la ou les raisons d'un phénomène.

 

FAIT (en fait) : on distingue la question de fait, qui établit l'existence de telle ou telle donnée constatable, de la question de droit qui en établit la légitimité.

FIN : par opposition au moyen, la fin est le but d'une action, son objectif ; mais contrairement au but, elle n'est pas forcement intentionnelle.

finitude: qui possède une fin

FONDEMENT : ensemble des éléments essentiels qui servent de base à une opinion, une doctrine, une théorie.

FORMEL : qui concerne la forme, par opposition à matériel ( # MATERIEL)

GENERAL : qui vaut pour tous les êtres ou objets appartenant à un même ensemble, ou genre. ( # PARTICULIER # SINGULIER )

GENRE : ensemble d'individus  de la même famille biologique, que l'on peut à son tour subdiviser en autant d'espèces qu'il y a de sous-groupes distincts au sein du genre ( ex: les genres minéral, végétal et animal)

 

herméneutique: théorie générale de l'interprétation, art du déchiffrement.

 

IDEALITE : caractère de ce qui n'existe qu'en idée et non dans la réalité observable.

IDENTITE : caractère de ce qui est tout à fait semblable à quelque chose ou de ce qui demeure le même à travers le temps.

IMMANENT : ce qui, dans un être ou une chose, relève d'un principe ou d'une causalité interne et non pas d'une instance extérieure. ( # TRANSCENDANT)

IMMEDIAT : caractère de ce qui est donné directement à l'expérience, ou encore : sans aucun intermédiaire. ( # MEDIATION )

INDIVIDU :  organisme vivant jouissant d'autonomie par rapport à son milieu ( # ESPECE, GENRE )

inhérent(e): qui est joint inséparablement, un lien natal, originel.

INTUITION : modalité de la connaissance qui met, sans médiation, l'esprit en présence de son objet.

 

LEGALITE : simple conformité aux lois, sans préjuger de leur bien-fondé ou de leur caractère juste ou injuste ( # LEGITIMITE )

LEGITIMITE : renvoie à l'idée d'équité, de bien-fondé, de bon droit, de justice, etc. et fait appel à des valeurs jugées supérieures à celles des lois établies par le droit positif. ( # LEGALITE)

MEDIATION : institue un rapport entre plusieurs termes apparament distincts. Elle qualifie l'ensemble des procédés démonstratifs ou logiques qui permettent à une réalité d'être comprise. ( # IMMEDIAT )

NECESSAIRE : ce qui ne peut pas ne pas avoir lieu ; ce qui ne peut pas être autrement.

 

OBJECTIF : se dit d'une decription, d'un discours qui sont impartiaux, c'est-à-dire indépendants des intérêts, convictions ou préjugés de ceux qui les énoncent, se dit également d'une personne capable, dans ses jugements, de faire abstraction de son point de vue particulier. ( # SUBJECTIF) 

OBLIGATION : autorité impérative exercée par la conscience ou la raison lorsqu'elles définissent des valeurs morales et enjoignent de les respecter. ( # CONTRAINTE)

onthologique: qui concerne l'Etre [le nôtre ou pas]

ORIGINE : 1. première manifestation ou apparition de quelque chose dans le temps. 2. ce qui explique l'avènement, soit le développement d'un phénomène ou d'un ensemble de phénomènes. 

 

PARTICULIER : qui ne concerne qu'un individu ou une partie des individus d'une espèce. ( # GENERAL # UNIVERSEL )

POSSIBLE :  qui n'est pas, mais pourrait être.

pragmatique: un savoir-faire

PRATIQUE (en pratique) : domaine de l'action concrète des hommes ( # THEORIE)

PRINCIPE : cause première ( # CONSEQUENCE )

PUISSANCE (en puissance) : tendance indéterminée, simple virtualité ambiguë associée à la passivité indécise de la matière ( # ACTE )

 

REALITE : ensemble des choses qui sont, c'est à dire qui ont une existence objective et constatable.

RELATIF : qui n'existe ou n'a de sens qu'en relation avec autre chose ( # ABSOLU )

SAVOIR : ensemble de connaissances précises et solides dans un domaine donné ( # CROYANCE )

subjectivité : conscience du "moi", c'est à dire de soi / SUBJECTIF : ce qui est relatif à un sujet, lui appartient ; ce qui est personnel, d'ordre affectif ; arbitraire, partial et relatif.

SYNTHESE : acte intellectuel qui, au contraire de l'analyse, procède du simple au complexe ( # ANALYSE)

THEORIE (en théorie) : connaissance spéculative, domaine de l'activité intellecutelle ( # PRATIQUE )

TRANSCENDANCE : caractère de ce qui est d'une nature supérieure, radicalement différente et séparée du monde sensible. ( # IMMANENCE)

 

UNIVERSEL :  se dit d'une proposition qui vaut pour une totalité d'êtres ou d'idées. ( # PARTICULIER # SINGULIER )

Publié dans Philosophie

Commenter cet article