Le désir

Publié le par Alix

  • Désir, instinct, besoin et volonté:

le désir = impulsion, force, appétit, implique une sélection et des préférences.

l'instinct = part héréditaire, innée des tendances comportementales chez l'Homme et l'Animal. L'instinct est pragmatique, un savoir-faire.

Hegel (19ème siècle) "l'instinct est un ouvrier sans conscience"

le besoin = nécessité naturelle, vague.

la volonté = concretise le désir, lui donne les moyens / détermination...

 

I- Caractérisation de la notion :

Le désir signifie le sentiment d'un manque, d'une privation qui engendre une tendance visant à y mettre un terme ; Il se rapproche ainsi de notions telles que l'instinct, le besoin et la volonté.

COMMENT PENSER CETTE PRIVATION? EST-IL SIGNE D'UNE IMPERFECTION OU D'UN ATTACHEMENT A LA VIE?

 Le désir est une tendance naturelle mais réfléchie ; il peut se satisfaire symboliquement (avec un rêve, une image) car il implique une sensibilité aux images.

Ricoeur "le désir est militant"

FAUT-IL HIERARCHISER LES DESIRS?

Le désir a une valeur morale. Il existe des désirs nécessaires et d'autres non-naturels ; ils peuvent être facteurs d'illusions et ne pas apporter le bonheur (= rôle de l'imagination)

II - Le rapport à autrui [désir de reconnaissance]

Le but du désir est d'être reconnu par un autre désir = relation avec l'autre.

A travers le désir, le moi veut être reconnu, se reconnaître lui-même ; nul objet ne peut lui donner cette reconnaissance. "moi" est face au vide. Les objets sont désirés parce que valorisés socialement.  Moi désire un objet mais ce n'est pas réciproque. Quand le désir est naturel, il détruit l'objet : l'Homme se reconnaît dans les objets et la Nature en y laissant sa marque [exemple: manger un fruit]

Hyppolite, 20ème "Le terme du désir n'est pas, comme on pourrait le croire superficiellement, l'objet sensible -il n'est qu'un moyen-, mais l'unité du moi avec lui-même. La conscience de soi est désir. Mais ce qu'elle désire sans le savoir implicitement, c'est elle-même, c'est son propre désir et c'est bien pourquoi elle ne pourra s'atteindre elle-même qu'en trouvant un autre désir, une autre conscience de soi."

= désirer l'unité / besoin du regard, de la médiation de l'autre moi ; d'où la réciprocité

Publié dans Philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clovis Simard 27/06/2012 20:57


(fermaton.over-blog.com),No-18, THÉORÈME du GUÉPARD. - Objet est-il nécessaire à la Conscience ?