Mélancolie et modernité: introduction

Publié le par Alix

Quelques notions de base...

La mélancolie: un état, une affection liée à l'inspiration. ->entre paralysie et faculté créatrice (paradoxal: comment créer à partir de rien, du vide paralysant?)
+ elle n'est pas stable: différentes mélancolies, différentes échelles, différentes formes.

>melancholia> melas (noir)+khole (bile)

théorie des humeurs.

Hippocrate propose 4 humeurs, dont chacune renvoie à une saison, un âge, un élément,... soit:

bile noire lymphe bile jaune sang
automne hiver été printemps
âge adulte vieillesse adolescence enfant
saturne lune jupiter mars
terre eau feu air
mélancolie flegme, placidité colère joie, vivacité

=nécessité d'un équilibre et d'une harmonie pour être en bonne santé. 
+Le système cosmique se retrouve dans le corps->tout système en parallèle avec d'autres.

l'excès peut être synonyme de maladie: si excès de bile noire, la maladie peut prendre deux directions;
->trop de bile noire dans le corps: épilepsie
->trop de bile noire dans l'esprit: mélancolie

+ un couple "fatal": la mélancolie inspire le génie créateur. (cf Problèmes, d'Aristote: "problème XXXI: Pourquoi les Hommes qui se sont illustrés dans la philosophie, la politique, la poésie ou les arts sont-ils tous des gens chez qui manifestement prédomine la bile noire?"


Si la mélancolie est alors une maladie sacrée, avec Molière elle peut être exploitée de manière comique (ex: le Misanthrope) au XVIIeme. Le génie mélancolique est abandonné, il devient une menace: on recherche un bonheur collectif.

évolution:

Humeur sacrée (antiquité)> Aucune valorisation, à rejeter (période classique)>réhabilitation du génie mélancolique (mal du siècle, spleen) (romantisme)

représenter la mélancolie:

*le noir: Dans l'Antiquité, c'est une couleur funeste qui signifie effacement, négatif.

*Saturne (ou Chronos): fils de la Terre et d'Uranus, il est envoyé sur terre par Jupiter. Avec Janus, il sera fondateur de l'âge d'Or (qui sera longuement regretté= un moteur poétique).
=>un deuxième Orphée, un civilisateur.
=>il a dévoré ses enfants// avec le Temps qui dévore la vie
=>châtré par son propre fils: le manque, la perte de puissance

*les figures mélancoliques: immobiles, affaissés, lourds, visage dissimulé, regard fixe...
(cf la gravure Melancholia, de Dürer
->ange sombre, désordre, chauve-souris indiquant le titre, notion de temps suspendu, paysage calme. Les outils représentants diverses sciences= s'interroger sur le monde, le sens du savoir (purement mélancolique).)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article