Faculté et acquisition du langage

Publié le par Alix


I-faculté de langage

neuropsychologie: étude de l'inscription biologique du langage.

système nerveux: encéphale+moelle (env. 10 milliards de neurones; 10 000 contacts peuvent être effectués)

a) substrats de langage:

les hémisphères cervicaux constituent les principaux substrats physiques des fonctions mentales.
4 lobes par hémisphères; 1 lobe présente plusieurs circonvolutions.

b) zone du langage:

hémisphère gauche pour un sujet droitier: Aire de Broca et Aire de Wernick+ Lobule parietal inférieur.

Aire de Broca: Apprentissage et commande des composantes gestuelles.
Aire de Wernick: Compréhension du langage par réception auditive
Lobule pariétal: Compréhension du langage parlé et écrit.
+possibilité d'étendre à l'autre hémisphère.



II- langage et neuropsychologie:

a) racine de la neuropsychologie:

2 thèses de l'Antiquité au XIX:
-les facultés intellectuelles et affectives dans le cerveau (Platon)
-ou dans le coeur (Aristote), le coeur apparaissant comme l'organe de la vie.

Suit la théorie des humeurs par Galien: le pneuma (esprit physique, vital) est différent de l'esprit psychique ou intellectuel (cf Descartes).

Progrès anatomiques au XVIIe
+ création du microscope début XIXe

=>lien entre esprit/cerveau et faculté de langage.

b) neuropsychologie et linguistique:

1939: neurolinguistique: études des relations anatocliniques et typolinguistiques.

Jakobson va ensuite s'intéresser aux troubles du langage (ex: aphasie).
Il part du principe que l'activité du langage re pose sur deux axes:
l'axe paradigmatique (vertical)
l'axe syntagmatique (horizontal).


c)Etudier les lésions cervicales et les troubles du langage:

->structuralisme (1960): chaque chose comme système d'unités géré par des règles.
=grammaire générative (analyse par graphes arborescents)

->déterminisme; Neuropsy° cherche à cerner les troubles (dyslexie phonologique, de surface, profonde, formation des logatomes (mots inexistants), lapsus....)
=les Hommes s'appuient sur l'informatique, l'Intelligence Artificielle pour étudier les mécanismes cognitifs humains+ travail sur la mémoire.

*le langage comme domaine de la psychologie, composé de mécanismes+ possibilité de troubles psychomoteurs liés aux troubles du langage.


III- Le langage chez l'enfant:

a)l a langue s'acquiert à partir de 3 ans. Absence de prédisposition car faculté de langage.
Unités de perceptions: sons, mots, phrases, le tout dans un contexte donné.


Divers facteurs peuvent créer des troubles lors de cette acquisition:

FACTEURS INNES:

->biologiques
épigénèse cérébrale (mécanisme d'organisation des cellues nerveuses se faisant par les intéractions avec l'environnement). Cette structure est définitive.
= acquisition par expérience, maturation.

->psycho-cognitifs
langage contribue au développement de l'enfant. On parle de fonction sémiotique du langage.
=ludicité+ importance du geste.

FACTEURS ACQUIS:

->sociologiques;
vocabulaire appris dans un milieu social donné: hiérarchie des langues est source d'inégalités. L'école essaye de supprimer ces différences.

->affectifs:
rôle déterminant de l'adulte: association de facteurs aux moments précis
L'enfant apprend par imitation

b)le phénomène de maturation:

3 à 11 mois:
babil/ lallation
réponse à des stimuli, exercice moteur (formation des muscles de la bouche, etc...)

7 à 8 mois:
association du mot au référent
intelligence dans l'association

8 mois à 2 ans:
répétition/ écholalie:
réponse spécifique,
 lien entre son et manière de le produire// évolution anatomique

18 mois:
apprentissage grammatical et acquisition du vocabulaire

30 mois à 6 ans:
Acquisition et spécificité du langage.
A 6 ans, l'enfant ne peut plus assimiler d'autres sons que ceux de la langue maternelle.

2 à 3 ans:
échanges sociaux
rencontres avec les autres enfants, mais pas forcément d'échanges linguistiques

4ans:
interactions verbales.

*Evolution du vocabulaire:

20 mois: 100 mots acquis (pas forcément utilisés par l'enfant, mais il les comprend)
2 ans: 300
3 ans: 1000
5 ans: 1500

Le schéma des zones cervicales provient du site Espace des Sciences ( http://www.espace-sciences.org/jsp/fiche_article.jsp?STNAV=&RUBNAV=&CODE=1155305753994&LANGUE=0&RH=MAGAZINE )

Publié dans théorie du langage

Commenter cet article