Platon - La République : Le plaisir

Publié le par Amandine

Le statut du plaisir chez Platon.

Le plaisir n'est pas réprouvé.

Par exemple, le désir de manger car indispensable à la vie. Les désirs nécessaires sont les désirs naturels c'est-à-dire vitaux.

« nous sommes une plante non point terrestre mais céleste »

Les désirs tant que limités par la nécessité ne sont pas dangereux.

Il faut faire un équilibre. Platon ne recommande pas un ascétisme complet, mais un mélange. Il faut éviter les désirs illimités. La vertu est la capacité de s'imposer des limites par la raison.

Publié dans Philosophie

Commenter cet article